Nouvelle hausse des tarifs de la CTS !

pourcentageConseil de l'Eurométropole du 26 juin 2015
Intevrention relative au point n°36 : Revalorisation des tarifs CTS.

Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant ICI

Monsieur le Président,
Cher-e-s collègues,

Depuis l’arrivée votre accession aux responsabilités, les tarifs de la CTS ont très fortement augmenté.

Trois tarifs symbolisent bien cette politique.
1) Le prix du ticket simple qui est passé de 1,30€ à 1.60€ au 1er février 2012 (+23%)
2) Le prix de l’aller retour qui est passé de 2,50€ à 3,10€  au 1er juillet 2013 (+24%)
3) Le prix de l’abonnement qui est passé de 40€ à 48.40€ (+21%) au 1er septembre 2014

Notre assemblée est amenée à nouveau aujourd’hui à entériner une hausse moyenne de 1.79% des tarifs.

A nouveau, le prix du ticket simple progresse de 6.2% passant à 1.70€. (+30% depuis 2008). Il sera dorénavant beaucoup plus cher que le litre d’essence.

Le prix d’un aller retour sera porté à 3.30€ (+32% depuis 2008). Le prix pour les tickets journée Transport Public, Euro Tournoi, etc augmenteront tous en moyenne de 6%.

Même celui du ticket ozone va progresser passant à 1.70€.
A lui seul, ce tarif symbolise l’absence de cohérence de votre politique transport. Alors que durant les pics ozone la collectivité devrait inciter les automobilistes à abandonner leur voiture au profit des transports en commun, vous les rendez de moins en moins attractifs. Pendant les pics de pollution, pour des questions de santé publique, les transports devraient être gratuits ou à l’euro symbolique !
Le prix de l’abonnement demeure quant à lui inchangé cette année après la hausse 2014.

Monsieur le Président, ces hausses ne sont pas anodines car, comme le rappelle cette délibération, les produits des ventes de tickets représentaient 44,34 % dans le poids global des recettes annuelles de trafic.

Depuis 2008, toutes ces hausses cumulées ont été nettement plus importantes que le pouvoir d’achat de nos concitoyens et surtout plus importantes que l’inflation qui a été de 10% entre mars 2008 et mai 2015.

Pour justifier cette nouvelle augmentation des tarifs, vous évoquez notamment dans cette délibération les difficultés financières de l’Eurométropole.
Par conséquent, non seulement les contribuables sont fortement mis à contribution à travers les hausses d’impôts que vous avez votées en mars dernier, hausses destinées éponger votre gestion passée mais à présent, vous reconnaissez enfin que les usagers de la CTS sont également sollicités afin que, je cite « les capacités financières de l’Eurométropole (soient) préservées ».

Pour rendre ces nouvelles hausses plus présentables, l’arrivée du "sans contact" nous est annoncée avec un maintien provisoire pour ce dispositif des tarifs 2014. Voilà une belle tentative de diversion !

Depuis 2008, la gestion de la CTS et de la politique transport n’est pas bonne. Les usagers en font les frais comme la CTS elle-même.
Vous devez apprendre à maitriser les dépenses de fonctionnement de la CTS afin d’éviter qu’un jour, cette compagnie ne soit obligée de pratiquez une casse sociale similaire à celle que vous mettez actuellement en œuvre à l’Eurométropole.

Il serait d’ailleurs bien que notre assemblée puisse auditionner ses dirigeants afin qu’ils nous fassent une présentation de sa santé financière. Les informations mises à notre disposition étant tout de même très limitées.

Vous devez aussi arrêter de vouloir réaliser des lignes tramay qui s’annoncent d’ores et déjà fortement déficitaires comme cela sera le cas pour l’extension du réseau vers Kehl ou Illkirch.
Il faut prioriser les secteurs où la demande est extrêmement forte, comme cela est le cas vers l’Ouest de l’agglomération, de manière à améliorer autrement que par les tarifs la rentabilité du réseau.

Je vous remercie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*