Vente des actions de la SIG

Logo_Strasbourg_Illkirch_Graffenstaden_BasketConseil municipal du 22 février 2016
Intervention relative au point 24 : Vente des actions de la SIG

Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant  ICI

 

Monsieur le Maire,
Chers collègues,

Vous nous demandez d’entériner la vente des 1322 actions détenues par la Ville au profit de la SAS SIG et Entreprises pour la somme de 100 763 euros.

Sur le principe, je suis extrêmement favorable au désengagement des collectivités dans les clubs sportifs professionnels.
Nous avons déjà eu ici-même de nombreux débat sur la question du sport professionnel en France, de son financement ainsi que du financement des équipements sportifs.
La France a encore trop la culture du financement public là où nos voisins allemands, anglais, italiens, sont passés à l’ère du privé.

Pour autant, ce n’est pas parce que nous nous désengageons que nous devons brader nos actions. La Ville de Strasbourg est actionnaire du club à hauteur de 25%.
J’ai du mal à croire qu’un club évoluant en Pro A, champion de France et plusieurs fois finaliste, jouant l’Euroligue, et l’Eurocup ne vaudrait qu’un peu plus de 400 000 euros. Que la valeur minimale de l’action soit de 76.22€, je peux le comprendre mais il ne doit pas s’agir de la valeur maximale…. 
Chaque année, ville et eurométropole soutiennent fortement le club à travers une subvention et une passation de marché. Pour la saison 2015/2016, cela représente un soutien de plus d’1.8M€. Comparés aux 100 000 euros de rentrées générées par cette vente, c’est un peu court…

Ces actions vont être vendues à la SAS mais demain, cette SAS pourra-t-elle revendre le club ? Et si oui, les collectivités toucheront-elles un intéressement sur cette vente ? Les actionnaires de la SAS pourront-ils réaliser un bénéfice et se le partager ?
Rien dans cette délibération n’évoque cela. Rien dans cette délibération ne précise le fonctionnement futur de la SIG.

En revanche, cette délibération évoque l’ARENA envisagée par le club.
Là encore, qu’une structure sportive soit financée par le privé me va très bien. En matière de stade de football par exemple, seul le club de Lyon est propriétaire de son nouveau stade construit dans le cadre de l’euro 2016. Les autres stades sont de projets publics ou financés via de très couteux PPP.
Je relève au passage que le financement de toutes ces nouvelles enceintes s’appuyait sur une augmentation du nombre de spectateurs mais aussi du marchandising or, d’après les premiers retours, il n’en est rien. Lille fait la grimace, Marseille aussi, Lens c’est la cata et Bordeaux, alors que son stade est régulièrement à moitié vide fait face à des problèmes de circulation inouïe les jours de match.
J’espère que les dirigeants de la SIG, qui semblent très optimistes dans leurs prévisions, observent les retours des projets sortis de terre ailleurs.

Au passage, l’actuel Rhenus Sport appartient depuis 2004 à l’Eurométropole. Sur quelles bases juridiques sera alors construite la future ARENA.
La collectivité va-t-elle vendre à la SIG cet équipement rénové à hauteur de 12M€, en 2004 et si oui, j’espère que le prix sera tout de même supérieur à 100 000 euros ?
Autrement, allez-vous passer par un bail emphytéotique ?
Par ailleurs, par qui seront financés les nouveaux parkings visibles sur les plans communiqués par la SIG ?
J’ai bien noté le fait que les dirigeants communiquent sur le coût zéro pour les collectivités et j’espère bien que nous nous en tiendront là.

Enfin, la SIG privatisée, le Stade privatisé ou semi-privatisé, quel sera à l’avenir notre participation financière dans le financement ce club ?
Ville et Eurométropole descendront-elles enfin sous la barre des 1.8M€ dans le budget ?

Je trouve que pour un sujet d’une telle importance, qui représente tout de même des sommes importantes, passer par une délibération de 2 pages est un peu court.

En résumé, je souhaite savoir pourquoi le prix de nos parts a été fixé à minima ? Je souhaite savoir comment se décidera une éventuelle revente du club ? Je souhaite connaitre le montage financier et juridique de la nouvelle ARENA avec des précisions bien plus détaillée que celles communiquées lors de la rencontre du 29 janvier.

Mes questions n’ont bien évidemment rien à voir avec la gestion actuelle de la SIG mais, comme beaucoup de mes collègues mais aussi beaucoup de strasbourgeois, j’ai été plus qu’échaudé par les actualités successives que nous avons connues avec le Racing depuis sa revente que ce soit au niveau de la gestion du club ou des multiples annonces autour du Stade dont le mémorable Eurostadium…
Nous avons engloutis des millions dans le sport professionnel et, au regard de nos finances, aujourd’hui plus qu’hier, nous devons être prévoyants et anticiper toutes les éventualités.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*