Pourquoi je n’approuve pas le subventionnement de l’aéroport d’Entzheim

logo eurométropoleConseil de l'Eurométropole du 30 septembre 2016

Intervention relative au point 17 : Soutien au dispositif compétitivité et croissance de l'aéroport pour la période 2016-2019.
 

Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant  ICI

Monsieur le Président,
Mes chers collègues,

Mon intervention est personnelle. Je sais que d’autres partagent mon point de vue mais ils ne veulent pas troubler cette belle unanimité.

Je le dis avec force, dépenser 9.8M€ d’argent public pour baisser la taxe aéroportuaire constitue un véritable non sens.
Un non sens économique. Un non sens environnemental. Un non sens politique

Sur le plan économique car ce plan de baisse des taxes nous avait été présenté avec pour principal objectif de, je cite « retrouver les 2 millions de passagers annuels ». Le bilan 2015 du trafic aérien depuis Entzheim affichait 1 190 389 passagers très loin des 2 millions ambitionnés.
Cette mise sous perfusion de l’aéroport n’a pas empêché Air France de fermer ses lignes vers Roissy et Orly ce qui dégrade encore considérablement la fréquentation de l’aéroport.
Même Ryanair a fermé sa ligne vers Londres qu’elle devrait toutefois rouvrir pour la période estivale 2017.

Sur le plan environnemental, subventionner fortement le transport reconnu scientifiquement comme étant le plus polluant est tout simplement irresponsable.
Il complète la mesure tout aussi ridicule de la loi macron favorisant les déplacements en bus au détriment du train.
D’un coté on nous vend des plans climats, des cop 21 et j’en passe et de l’autre on fait exactement ce qui ne faut pas faire !

Sur le plan politique quel symbole ! Depuis plusieurs années toutes les taxes locales ont progressé. Taxe d’habitation, taxe foncière, taxe sur les ordures ménagères, taxe sur l’électricité, taxe sur la publicité et la seule et unique taxe que vous parvenez à faire baisser c’est la taxe aéroportuaire, celle qui touche le moins nos concitoyens ?
Quel symbole !
J’aurais préféré que ces 9.8M€ d’euros ne soit pas dépensés. Cela aurait peut-être permis de ne pas augmenter les impôts.
S'il fallait vraiment les utiliser, ils auraient du être employés à stabiliser ou baisser les tarifs de la CTS ou à développer le transport ferroviaire mais certainement pas le transport le plus polluant !

Pour ces raisons, je n’appuierai pas cette dépense !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*