Compte administratif 2015 de la Ville : + de dette + d’impots

Conseil Municipal du 27 juin 2016 Intervention relative au compte administratif 2015 de la Ville de Strasbourg Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant  ICI   Monsieur le Maire, Chers collègues, Je tiens tout d’abord à remercier les services pour Continuer la lecture Compte administratif 2015 de la Ville : + de dette + d’impots

Non à la création d’une ZAD en Alsace !

 Les opposants au Grand Contournement Ouest de Strasbourg annoncent vouloir "faire converger des militants écologistes de toute la France vers le tracé, et peut-être de susciter la création d'une ZAD (zone à défendre) sur le modèle de Notre-Dame-des-Landes ou Sivens." Continuer la lecture Non à la création d’une ZAD en Alsace !

Vote du budget 2016 de l’Eurométropole

Conseil de l'Eurométropole du 18/12/2015  Intervention relative au point numéro 1, Budget primitif 2016  Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant  ICI   Monsieur le Maire, Chers Collègues, Dans le même esprit que notre collègue Georges Schuler, il me semble Continuer la lecture Vote du budget 2016 de l’Eurométropole

Strasbourg, le poids de la dette de plus en plus important

Conseil Municipal du 22 juin 2015 Point N°4  Approbation du compte administratif 2014 de la Ville de Strasbourg. Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant ICI Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, Le compte administratif fait généralement beaucoup moins parler que Continuer la lecture Strasbourg, le poids de la dette de plus en plus important

La réforme des rythmes scolaires ; coûteuse pour les parents et fatigante pour les enfants

  Conseil Municipal du 18 mai 2015 Intervention relative au point n°19 : Evaluation de la mise en œuvre de la Réforme des Rythmes scolaires Retrouvez la vidéo de ce débat en cliquant ICI Monsieur le Maire, Chers collègues, Je souscris Continuer la lecture La réforme des rythmes scolaires ; coûteuse pour les parents et fatigante pour les enfants

Georges Schuler demande un audit des finances de la CUS.

C’est à travers la presse que de nombreux maires et les élus communautaires ont appris le report du débat d’orientations budgétaires ainsi que le vote du budget en 2015. Sur la forme, nous regrettons ces méthodes peu respectueuses des élus Continuer la lecture Georges Schuler demande un audit des finances de la CUS.

Fermeture du supermarché Leclerc de Koenigshoffen

Pendant que les élus de la majorité de la Communauté Urbaine de Strasbourg participaient à l’inauguration en grande pompe de l’extension de la galerie commerciale du Cora Mundolsheim, le commerce de proximité strasbourgeois se meurt. Cette fois, après la fermeture Continuer la lecture Fermeture du supermarché Leclerc de Koenigshoffen

Le centre-ville ne doit pas être mis sous cloche. Il doit être animé, vivant sans pour autant qu’il soit vidé de ses habitants.

Conseil municipal du 13 octobre 2014 Intervention relative au point 23 : convention de prise en charge des ivresses publiques et manifestes par des médecins à l’hôtel de police Monsieur le Maire, Chers collègues, Enfin. Enfin ai-je envi de dire, vous Continuer la lecture Le centre-ville ne doit pas être mis sous cloche. Il doit être animé, vivant sans pour autant qu’il soit vidé de ses habitants.

Politique d’accueil des Roms à Strasbourg

  Conseil municipal du 22 septembre Intervention portant sur le point 26 relatif à l'attribution de subventions au titre des solidarités. Monsieur le Maire, Chers collègues, Cette délibération comporte un certain nombre de subventions en faveur de l’accueil des populations Continuer la lecture Politique d’accueil des Roms à Strasbourg

Avec Roland Ries et Jacques Bigot, la CUS risque de franchir la barre des 2 milliards de dettes directes ou garanties

    Intervention relatives aux orientations budgétaires 2013   Conseil de CUS du 30 novembre 2012     Monsieur le Président Chers collègues,   Je ne reviendrais pas sur la conjoncture du moment que nous connaissons tous pour me concentrer Continuer la lecture Avec Roland Ries et Jacques Bigot, la CUS risque de franchir la barre des 2 milliards de dettes directes ou garanties