UN ENGAGEMENT FORT

cropped-bannière-site.jpgMadame, Monsieur 

Les 22 et 29 mai prochains, vous serez appelés à élire le nouveau député de la 1ère circonscription de Strasbourg.Armand Jung, qui fut son député pendant près de 18 ans, a fait le choix de démissionner pour des raisons de santé.Je lui souhaite un prompt rétablissement.

Cette démission entraîne une élection législative partielle. J’ai l’honneur de solliciter votre confiance et votre soutien.

Les 22 et 29 mai prochains, il vous appartiendra de choisir celui qui saura le mieux défendre vos intérêts, ceux de nos quartiers, ceux de Strasbourg à l’Assemblée nationale. Il s’agira surtout d’initier et de préparer la nécessaire alternance parlementaire de l’an prochain.L’échec de la gauche nous frappe tous Ce sera aussi pour vous l’occasion de dire « non » à la politique menée par le Gouvernement actuel soutenu par les élus socialistes strasbourgeois. « non » à François Hollande, dont le bilan dramatique affaiblit notre région, mais aussi notre pays :

– Affaiblissement de l’autorité de l’État et de la fonction présidentielle ; – Envolée historique du chômage et accroissement de la fracture sociale ; – Déclin de notre économie, l’une des seules, en Europe, qui tarde à sortir de la crise ; – Baisse insidieuse du pouvoir d’achat et matraquage fiscal injuste pesant autant sur les actifs que sur les retraités ;- Disparition de la Région Alsace englobée contre son gré dans un ensemble incohérent ; – Fragilisation de notre système éducatif ; – Recul de l’influence de la France en Europe et dans le monde ; – Dégradation de la sécurité publique, décrépitude de la justice.

Le constat est cinglant : notre République se délite alors même que notre société n’a jamais eu autant besoin decohésion et de repères. Beaucoup de nos concitoyens sont déçus, souvent en colère, parfois désespérés.

Une autre politique est possible,une politique qui tienne compte d’abord de vous

Face à cette situation, je suis convaincu que le chemin du redressement est possible. Vous pouvez compter sur ma volonté pour porter haut et fort les valeurs et le projet alternatif dont les Strasbourgeois et, plus largement, l’ensemble des Français ont besoin. Une autre politique est souhaitable qui fasse la part belle au travail, à l’ordre, au mérite, à l’équité, à la responsabilité, mais aussi à l’innovation, à la création, à la lutte contre les injustices. La famille, l’entreprise, l’emploi, la sécurité, la préservation de l’environnement, la transmission des savoirs, la spécificité de notre identité alsacienne, la défense des institutions européennes à Strasbourg constitueront pour moi des priorités. Si je suis élu, non seulement je prendrai votre avis, mais je ferai entendre votre voix à ceux qui ne vous écoutent pas aujourd’hui. Je ferai entendre votre voix

Vous pouvez compter sur mon expérience et ma ténacité de conseiller municipal au service des Strasbourgeois. Je l’ai montré et le montre encore en m’opposant aux augmentations successives et injustes de la fiscalité locale (taxe d’habitation, taxes foncières) et des tarifs de la CTS, de stationnement décidées par l’actuelle municipalité. Ma candidature est clairement celle du renouveau, du volontarisme, du dynamisme, de la proximité, de la jeunesse qui a de l’expérience ; la candidature qui propose. La candidature d’un élu de proximité au service de l’intérêt général, d’un élu au contact des réalités et qui a l’expérience du travail et des difficultés sociales pour travailler depuis plus de 15 ans comme travailleur social. La France et Strasbourg ont besoin d’une nouvelle espérance.

Depuis trop longtemps la France est à la recherche d’une espérance, d’un projet, d’une alternative, d’une véritable perspective. La France recherche ses valeurs, sa foi en l’avenir. Les Français n’ont pas peur du changement, ils l’attendent. J’ai l’énergie et l’envie de faire bouger les choses et la volonté de contribuer à insuffler ce changement que vous attendez, pour la France et pour Strasbourg.

Jean-Emmanuel ROBERT

Conseiller municipal de Strasbourg